Environnement

Notre hôtel se trouve dans une enclave qui abrite des monuments très importants de l’histoire de Ronda : les Bains arabes du 13ème siècle, le Palacio del Marqués de Salvatierra (Palais du Marquis de Salvatierra), la Casa del Rey Moro ((Maison du Roi Maure) et el Puente Viejo (Vieux Pont ou Pont Arabe) du 17ème, entre autres. Situé dans un cadre privilégié, l’hôtel fait face, d’un côté, à la ville monumentale de Ronda et ses murailles qui datent du 16ème et, de l’autre côté, à la campagne et les chevaux de la Real Maestranza de Caballería.Alavera de Los Baños est un petit hôtel plein de charme, situé dans l’ancien quartier juif de Ronda, par lequel on accédait jadis à la ville en empruntant le pont romain, arabe ensuite. Il bénéficie d’un environnement exceptionnel et d’une vue magnifique sur la ville fortifiée. Il jouxte aussi les Bains arabes, qui datent du 13ème siècle. L’hôtel Alavera de Los Baños a été conçu comme une « grande maison », avec une seule entrée et une seule sortie, une petite réception qui fait aussi office de bar et un salon central qui est le cœur de la maison. L’original pont-passerelle qui relie les chambres de l’étage confère énormément de caractère à l’ensemble. La couleur rougeâtre et orangée des murs, qui rappelle celle des murailles de Marrakech, les briques visibles des piliers qui supportent le pont-passerelle, les lampes anciennes en cuivre, ramenées lors de nos voyages à Essaouira, les peintures de notre ami Tampini et les tapisseries arabes accrochées sur les hauts murs, donnent aux clients qui entrent dans notre hôtel l’impression de franchir les portes d’une maison de conte oriental. En toile de fond : le vert luxuriant et le bleu Majorelle de notre jardin,  bercé par le son apaisant de l’eau qui s’écoule.

Offre d'été

2019

Aimeriez-vous déguster un bon vin frais près de la piscine?

Nous vous proposons un deal.

Si vous réservez deux nuits en juillet, vous bénéficierez d’une remise de 10% (sur le prix standard) et si vous réservez 3 nuits, nous vous offrirons une bouteille de vin de Ronda.

Il y a déjà 3.000 ans, les Phéniciens commencèrent à cultiver la vigne dans les montagnes de Ronda. A l’époque romaine, la région était renommée pour son vin. En 1870, le phylloxéra dévasta entièrement le vignoble local.

Il fallut attendre les années 80 du siècle dernier pour constater une véritable renaissance de la viticulture dans la Serranía de Ronda, sous l’influence cette fois des Européens du Nord, très impliqués dans le monde du vin.

Aujourd'hui, nous comptons plus de 15 caves, appartenant à des viticulteurs locaux ou étrangers, qui produisent de très bons vins issus de ce terroir.

Si vous désirez visiter quelques unes de ces caves durant votre séjour et tester ces vins au goût très caractéristique, n’hésitez pas à vous informer auprès de notre réception.